Entrainement anal

par ulysse
Noter cet article :
1 vote

L’anal mal fait peut occasionner des douleurs, des lésions.

L’entrainement anal a pur but de rendre agréable l’anal et d’en éviter les inconvénients.

Anatomie :

Sphincter interne :

Le Sphincter interne est constitué d’un seul muscle et pas contractable consciemment. Il est impossible de le contrôler consciemment. C’est impossible, car il est relié au système nerveux autonome qui n’est pas relié a la partie consciente de notre cerveau. Les stimulus extérieurs peuvent le faire se contracter de manière très puissante (pour ne pas tout le temps avoir besoin d’aller à la toilette) ou se décontracter. Une douleur dans cette zone le fait se contracter tout comme des contractions répétées du sphincter externe.

Pour éviter l’incontinence et éviter d’avoir tout le temps envie d’aller aux toilettes ce muscle se détend uniquement lorsque l’ampoule rectal est pleine (ou se croit pleine car stimulée avec un objet). Lorsque ce muscle se détend notre cerveau interprète le signal comme un besoin d’aller aux toilettes. Le fait de «  pousser  » comme lorsque l’on défèque, aide à faciliter la détente de ce muscle, car donne l’illusion que l’ampoule rectale est pleine. Mais ceci n’est pas vraiment efficace et ne permet pas une détente complète du muscle.

Lorsque le sphincter interne est décontracté, le canal anal s’ouvre et présente un joli «  gap  ». (sensation très agréable surtout après une sodomie, car de l’air beaucoup plus frais que le corps entre et refroidi de manière très agréable le canal anal et l’ampoule rectale). Si la pénétration n’est pas assez profonde, l’ampoule rectale ne se croit pas pleine et donc ce sphincter ne se détend pas. C’est pourquoi lorsqu’un objet pénètre l’anus, ce muscle ne se détend pas immédiatement, mais prend un certain temps à se détendre. Ce qui explique pourquoi une sodomie sans préliminaire est souvent un peu douloureuse au début puis la douleur diminue voir disparait. Si la pénétration est pratiquée trop rapidement (chaque fois qu’un objet entre et fait mal c’est trop rapide) le muscle est contracté et l’objet génère des lésions musculaires (c’est ces lésions qui peuvent faire mal plusieurs jours après une sodomie trop violente). La présence de nombreuse lésion fragilise ce muscle qui perd son élasticité et sa circonférence s’en trouve agrandi même lorsqu’il est contracté et donc diminue la capacité de continence.

Sphincter externe :

Ces muscles, car ils sont nombreux, sont reliés au système nerveux somatique. De ce fait ils sont contrôlables consciemment. Il nous permet de nous retenir d’aller aux toilettes lorsque l’ampoule anale est pleine et le sphincter interne détendu. Ces muscles sont reliés au périnée et donc se détende lorsque celui-ci est détendu (lors de rapport vaginaux par exemple). Le fait de savoir contrôler ces muscles permet de les détendre volontairement et ceci en quelque seconde. En fait c’est ce que l’on fait quand on va aux toilettes.

Entrainement Souplesse

Il n’y a pas de secret pour la souplesse il faut faire des étirements progressivement, comme pour n’importe quel muscle. Un muscle ne devient pas souple en une semaine, mais plutôt en plusieurs mois ou années. Pour entrainer la souplesse il faut mettre les muscles sous tension SANS provoquer de douleur mais une sensation d’étirement. La douleur est signe que le muscle subit une trop forte tension et que des (micro) déchirures risque de se former. Il faut aller lentement et ne jamais augmenter le diamètre de l’objet utiliser de plus de 5 mm (qui représente déjà 1.57 cm supplémentaire de circonférence et donc de longueur de muscle !!! on ne gagne pas 1.5 cm par semaine lorsque l’on désire faire un grand écart, encore moins par jours !!!)

Il n’est pas nécessaire de forcer sur un muscle pour l’assouplir. Il suffit de le mettre un peu sous tension. De ce fait, les exercices d’assouplissement ne se font JAMAIS avec un objet qui rentre juste et étire donc fortement. Mais ils se font avec un objet de taille plus petite que le diamètre maximal auquel les muscle peuvent s’étirer, plus petit d’au mois 1.5 cm. Ceci permet un assouplissement lent et doux de ces muscles. Un assouplissement trop rapide génère des lésions et produit un gap en forme d’étoile (comme chez beaucoup d’actrice porno) au lieu d’un joli petit trou au bord rond.

Il est donc conseiller de commencer par un objet de 2 à 2.5 cm de diamètre. Puis de progressivement monter jusqu’à 4 cm par tranche de 0.5 cm tous les 2-3 semaine. Cela représente la première phase d’assouplissement et prend 2 à 3 mois.

Après cette phase, idéalement la cadence devrait se ralentir, avec une augmentation de 0.5 cm toutes les 5-6 semaine, pour arriver au diamètre final désiré.

Une séance d’étirement durent au maximum entre 15 minutes et 30 minutes, tous les 2-3 jours, idéalement 3 fois par semaine. Tous les jours est complétement inutile car un muscle a besoin de phase de repos pour réellement développer de la souplesse. 15 minute juste après avoir augmenté la taille de l’objet utilisé et 30 minute une fois que la nouvelle taille est confortable. Les étirements consistent à placer l’objet dans le canal anal (et donc 7-10 cm suffise) et de le laisser en place durant l’exercice. S’il y a douleur, l’objet doit être retiré et réintroduit- Si douleur persiste après 4 insertions de 30 secondes, cela veut dire que l’objet est trop gros et que l’on devrait donc diminuer son diamètre pour continuer un bon travail.

UN GROS PLUG N’ÉTIRE PAS LES MUSCLES !!!! Car sa base est plus fine pour permettre son maintient. Il étire l’ampoule rectale. Une ampoule rectale plus grande signifie que le sphincter interne aura plus de difficulté à «  triquer  » les moments ou il doit s’ouvrir. Ceci génère une accumulation de matière fécal dans l’ampoule rectale qui ne reflète pas le fonctionnement normal du rectum.

Il faut donc utilise un god dont le diamètre est constant voir croissant.

Entrainement Force du sphincter interne.

Vu que ce muscle n’est pas contrôlable, il est impossible de le muscler sans l’usage d’un objet. Une très bonne manière de muscler ce muscle est l’utilisation d’un petit plug assez lourd (200 à 500 gr). Petit, car s’il est trop gros, l’ampoule rectale se croira pleine et donc ce muscle se détendra et donc ne se musclera pas, le plug sera alors maintenu par le sphincter externe. Un très bon exemple de buttplug permettant de muscler le sphincter interne sont les rosebuds, car ce sont des plug petit mais en métal donc lourd. La musculation ce fait sans exercice, car c’est le poids du plug que le sphincter interne porte tell une altère qui produit l’exercice. Ce type de musculation peut être pratiqué au tant que l’on veut car ne fait que muscler contrairement à l’assouplissement qui doit se faire uniquement avec parcimonie si l’on ne veut pas générer des lésions musculaires (qui rende le canal anal assez moche). Par contre pour avoir un résultat réel il est conseil de porter le plug durant une période d’au moins 1 à 2 heures tous les jours. Si lors du port du blug vous avez l’impression d’avoir besoin d’aller aux toilettes cela signifie le sphincter interne est détendu et que c’est le sphincter externe qui fait le boulot. Et donc vous n’êtes pas en train de muscler le sphincter interne.

Le but d’un tell entrainement et de prévenir l’envie récursive d’aller aux toilettes à long terme (10-20 ans).

Entrainement Force et contrôle du sphincter externe.

Le sphincter externe étant contrôlable consciemment, il peut être musclé sans utilisation d’aucun objet. Sa musculation peut simplement se faire en se concentrant sur la zone périnéenne en faisant le même mouvement que lorsque l’on a besoin de se retenir. On contracte alors le sphincter pendant 5 seconde et puis on le relâche pendant 10 seconde. Une séance de ce genre peut durer autant longtemps que l’on le désire. Sachant que pour qu’une réelle musculation prenne place l’exercice doit durer au moins 10 minutes. L’idéal si l’on veut muscler cette partie de notre anatomie rapidement est de faire trois séances de 10 minute par jours. Les séances ne doivent pas se faire si l’on a besoin d’aller aux toilettes, et même devrait ce faire après avoir été à la toilette. Car après un exercice de musculation, un muscle est fatigué et donc aura un tonus amoindrie lors de la récupération qui peut prendre jusqu’à 30-40 minutes dans le cas du sphincter externe pour un exercice de 10 minutes. Durant cette période de récupération se retenir sera plus difficile qu’a la normale, et donc il est préférable que le rectum soit vide.

C’est exercice est un exercice que toute personne se faisant sodomiser journalièrement devrait faire. Car il prévient les risque d’incontinence à long terme. De plus cet exercice va développer la capacité à contrôler le sphincter externe, surtout pour le détendre consciemment, ce qui rend la sodomie plus agréable pour les deux partis.

Crochet anal

Plug

Gode double

Plu queue