| |
Blogue du Donjon BDSM de MESTRE ULYSSE
BDSM POSITIF, JEUX BDSM, INITIATION AU BDSM, ÉDUCATION BDSM, PLAISIRS ÉPICURIENS ET JOIE DE VIVRE

Le donjon personnel de Mestre Ulysse est un temple du plaisir consacré aux plaisirs de l’Éducation BDSM, au dressage BDSM, à des défis BDSM, des jeux de rôle ou libertins.

L’objectification ou fornifilie

Qu’est ce que l’objectification ou forniphilie ?
Bondage ? Art ? Objectification sexuelle ? Jeux de rôle ?
C’est tout ça !


par ulysse
Noter cet article :
2 votes

L’objectification ou forniphilie est une forme de bondage, d’Art parfois et d’objectification sexuelle ou la soumise devient un meuble humain, un objet tel que table, statue, lampe, décoration, repose-pied... Souvent la soumise est bâillonnée, attachée et elle n’a le droit ni de bouger, ni de parler quoiqu’il arrive.

Le terme « forniphilie » est construit à partir des mots « furniture » (meuble), « fornication » et « philie » (amour). Même si le terme est récent, cette pratique est ancienne. Par exemple, Sade décrit un salon meublé de femmes nues, dans l’Histoire de Juliette, ou les Prospérités du vice.

Quand on est meuble humain, les poses sont souvent contraignantes et la soumise doit être obéissante et disciplinée et endurante. Ce type de pratique est perçue comme une forme d’humiliation d’humiliation et de négation de soi.

Devenir un meuble humain, c’est perdre son humanité pour finir comme objet au service d’une autre personne.
C’est aussi relever le défi de rester immobile, de ne pas bouger, de ne pas soupirer, orgasmer, jouir même lorsque l’objet qu’est devenu la soumise est caressé, stimulé, pénétré... Il faut beaucoup de volonté, de contrôle pour rester objet inanimé en toute circonstance...

Devenir meuble humain c’est aussi se vider la tête, ne plus penser, ne plus réfléchir...

La forniphilie et l’art

De nombreux artistes ont utilisé la forniphilie dans leur Art.
Car une servante fornophile, selon les goûts de son Maître, peut également être entraînée à être une œuvre d’Art et fière de l’être, fière de s’exhiber, d’être admirée.

Des artistes utilisent la forniphilie dans leurs œuvres. L’artiste designer Nikolas Bentel a dénoncé l’omniprésence des machines dans l’industrie des meubles, en devenant fornophile. Il a utilisé son corps nu pour reproduire table, chaise, portemanteau au milieu des collections de meubles à l’occasion du Salon international du meuble contemporain de New York, l’ICFF.

Pour arriver à tenir les poses, rester immobile pendant de longues périodes Nikolas Bentel a fait appel à des professeurs de yoga qui l’on entraîner . Il dénonce la place prépondérante qu’on prit les machines dans la vie de tous les jours et en particulier dans la fabrication des meubles et veut redonner à l’humain sa place.

Voir sa vidéo sur youtube

Les jeux de forniphilie :

La forniphilie peut être également un jeu de rôle, un défi amusant selon la forme que prend la pratique. Le jeu de la table en est un exemple.

La servante fornophile

La servante fornophile est une soubrette et également un meuble humain qui vous suit dans les activités domestiques.
Elle fait le service ordinaire de la soubrette, préparer les repas, ménage, service sexuel... Mais si vous vous mettez dans le canapé, elle va aussitôt devenir table basse ou repose-pied, si vous aller aux toilettes elle sera porte rouleau de toilette, si vous lisez au lit, elle sera lampe de chevet... Lors d’une réception, elle peut être ou meuble pratique, table basse par exemple ou œuvre d’art et impressionner vos invités !

Exemple de jeux de rôle de meubles humains


Plan du site Contact Espace privé RSS

2019-2022 © Blogue du Donjon BDSM de MESTRE ULYSSE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.5.57